La Voix de l’Est
Marcel Mondoux a vu la mort de près. De très près, même. Mais il en a peu parlé aux élèves.
Marcel Mondoux a vu la mort de près. De très près, même. Mais il en a peu parlé aux élèves.

La guerre de Corée selon Marcel Mondoux

Nancy Beaulieu
Nancy Beaulieu
La Voix de l'Est
Marcel Mondoux, 81 ans, a passé 410 jours au front lors de la guerre de Corée, il y a 60 ans. Parachutiste et tireur d'élite, le sergent-major lourdement médaillé a raconté avec fierté son parcours militaire aux élèves de cinquième secondaire du Collège Mont-Sacré-Coeur de Granby, à l'occasion du jour du Souvenir, hier. Malgré les conditions difficiles décrites par le Granbyen, qui a évité de trop insister sur la mort, deux ou trois ont semblé intéressés à suivre ses traces et à s'enrôler, au dire de certains jeunes et du sergent-major.