La Voix de l’Est
«Il faut faire attention lorsqu'on parle de ça; on va loin en arrière», avertit le directeur de l'exploitation de Montréal Pipe-Lines, Guy Robitaille.
«Il faut faire attention lorsqu'on parle de ça; on va loin en arrière», avertit le directeur de l'exploitation de Montréal Pipe-Lines, Guy Robitaille.

Le déversement oublié de 560 000 litres d'huile

Michel Laliberté
Michel Laliberté
La Voix de l'Est
Ce n'est pas un, mais bien deux déversements importants qui se sont produits dans les oléoducs de Montréal Pipe-Lines au Québec depuis 1941. L'accident de 1999 à Saint-Césaire (fuite de 45 000 litres) est bien connu. Mais les gens connaissent peu le bris majeur survenu le 25 octobre 1950 dans l'oléoduc de la compagnie, également à Saint-Césaire. Cet accident avait provoqué le déversement de 568 260 litres d'huile sur des terres agricoles.