La Voix de l’Est

Le phénomène frère André

Jean-Guy Dubuc
La Voix de l'Est
Demain, le Stade olympique de Montréal se remplit: 50 000 personnes. Une foule exceptionnelle. Pas pour une joute sportive ni pour une vedette du rock. Non, plutôt pour assister à une messe, à l'heure où les églises se vident. Une messe pour saluer un portier de collège devenu un saint de l'Église. Il faut bien l'admettre; le frère André est un phénomène unique de notre société, de notre histoire. Et ceux qui s'en moquent méprisent le peuple québécois.