La Voix de l’Est
Les citoyens n'ont pas tous le même accès aux services de physiothérapie.
Les citoyens n'ont pas tous le même accès aux services de physiothérapie.

Deux poids deux mesures, dénonce une Granbyenne

Chantal Vallée
Chantal Vallée
La Voix de l'Est
Hélène (nom fictif) souffre beaucoup. La douleur la réveille même la nuit régulièrement depuis son accident de ski alpin survenu au printemps 2009. La Granbyenne, qui n'a pas les moyens de s'offrir des services de physiothérapie dans le secteur privé, patiente depuis plus d'un an sur la liste d'attente des services de physiothérapie de l'hôpital de Granby.