La Voix de l’Est
Le deuxième vice-président de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec, Daniel Gilbert, n'a pas apprécié la réponse de la direction à la lettre des travailleuses des quarts de soir et de nuit de l'urgence du CHG.
Le deuxième vice-président de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec, Daniel Gilbert, n'a pas apprécié la réponse de la direction à la lettre des travailleuses des quarts de soir et de nuit de l'urgence du CHG.

«C'est non sécuritaire et à haut risque d'erreurs»

Chantal Vallée
Chantal Vallée
La Voix de l'Est
En plus de la détresse et de l'épuisement, les infirmières de l'urgence n'en peuvent plus de travailler dans les conditions actuelles. Elles l'ont fait savoir en intervenant et en participant massivement au conseil d'administration de l'hôpital de Granby, hier soir.