La Voix de l’Est
Dans le meilleur des cas, les vins du Québec ont leur propre espace orné d'une affiche dans les SAQ. Dans le pire, les rares vins québécois sont noyés au milieu des autres vins canadiens.
Dans le meilleur des cas, les vins du Québec ont leur propre espace orné d'une affiche dans les SAQ. Dans le pire, les rares vins québécois sont noyés au milieu des autres vins canadiens.

Snobe-t-on les vins d'ici?

Marc Gendron
Marc Gendron
Les Coops de l'information
La réputation de Brome- Missisquoi comme région vinicole par excellence au Québec n'est plus à faire. Si, chaque année, des milliers de visiteurs, amateurs de vins ou curieux, débarquent dans les vignobles du secteur pour profiter des festivités entourant les vendanges, s'ils en profitent pour découvrir ou même redécouvrir le savoir-faire québécois en matière de vinification, l'industrie vinicole de Brome-Missiquoi se heurte toujours à la même triste réalité : la distribution de ses vins est éparse, sinon carrément inexistante.