La Voix de l’Est
\" Il y a eu quelques jours où on a eu un peu la frousse \", indique Claude Vézina, ex-directeur général du CSSS de la Haute-Yamaska.
\" Il y a eu quelques jours où on a eu un peu la frousse \", indique Claude Vézina, ex-directeur général du CSSS de la Haute-Yamaska.

On a craint le pire

Chantal Vallée
Chantal Vallée
La Voix de l'Est
Pendant une courte période, la grippe A (H1N1) a fait craindre le pire à l'équipe de direction du CSSS de la Haute-Yamaska. Les soins intensifs de l'hôpital de Granby se sont retrouvés complètement engorgés. « Il y a eu quelques jours où on a eu un peu la frousse. Il y avait beaucoup de cas de H1N1 et on a été obligés de déborder des soins intensifs dans l'unité de chirurgie «, raconte Claude Vézina, qui dirigeait alors le CSSS de la Haute-Yamaska. L'ex-dg n'est pas près d'oublier le jour où la directrice des services professionnels de l'époque, Sylvie Tardif, et la directrice des programmes de santé physique, Odette Morin, sont allées le voir en disant : On a un problème... «