La Voix de l’Est
Malgré les difficultés, Annick, Thérèse et Manon ne se verraient pas faire un autre boulot. « Quand je sors d'ici, je me sens heureuse, dit Annick. C'est mon côté \"sauveur\", j'imagine. »
Malgré les difficultés, Annick, Thérèse et Manon ne se verraient pas faire un autre boulot. « Quand je sors d'ici, je me sens heureuse, dit Annick. C'est mon côté \"sauveur\", j'imagine. »

Travailler avec les hommes, c'est leur karma

Pascal Faucher
Pascal Faucher
La Voix de l'Est
Elles ne travaillent pas dans les mines, au pôle Nord ou dans une centrale nucléaire. Pourtant, quand Annick, Thérèse et Manon disent ce qu'elles font dans la vie, elles se font souvent demander: «Comment faites-vous?»