La Voix de l’Est

Vingt et une minutes d'attente pour une ambulance

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
Vingt et une minutes. Voilà le délai d'intervention des ambulanciers auprès d'une femme victime d'un arrêt cardio-respiratoire, en juin 2009, à Granby. À la suite de l'enquête sur la mort de la septuagénaire, le coroner juge trop long ce délai et recommande à l'Agence de santé et des services sociaux de la Montérégie de revoir sa procédure concernant la disponibilité du transport ambulancier.