La Voix de l’Est
Selon le maire de Waterloo, Pascal Russell, il n'est pas avisé de montrer les autres du doigt pour les insuccès d'un commerce.
Selon le maire de Waterloo, Pascal Russell, il n'est pas avisé de montrer les autres du doigt pour les insuccès d'un commerce.

Triste, mais pas symptomatique, croit Pascal Russell

Marc Gendron
Marc Gendron
Les Coops de l'information
S'il se dit triste de voir des gens d'affaires de sa municipalité fermer boutique, le maire de Waterloo, Pascal Russell, doute de leurs arguments. Selon lui, il est même dangereux pour ces commerçants de pointer les autres du doigt pour leurs déboires.