La Voix de l’Est
Trois commerces du centre-ville de Waterloo ont annoncé leur fermeture à quelques jours de différence.
Trois commerces du centre-ville de Waterloo ont annoncé leur fermeture à quelques jours de différence.

«Ça va devenir une ville fantôme» Nicole Brunelle, commerçante

Marc Gendron
Marc Gendron
Les Coops de l'information
Nicole Brunelle est au bout du rouleau. Exaspérée d'attendre les clients, incapable de se verser un salaire tant les affaires ne roulent pas assez dans son commerce, la propriétaire de la boutique Coeur de femme, dans la rue Foster à Waterloo, a décidé de mettre la clé sous la porte. La fermeture d'un commerce n'a rien d'exceptionnel en soi, mais lorsque trois commerces de la même rue, dans la même ville, annoncent leur fermeture à quelques jours d'intervalle, il y a là quelque chose d'inquiétant qui en dit long sur la santé économique d'une ville, expose la commerçante.