La Voix de l’Est
Patrick Drogui de l'INRS a indiqué que les usines de traitement d'eau potable sont pour la plupart incapables d'éliminer les cyanotoxines et le phosphore.
Patrick Drogui de l'INRS a indiqué que les usines de traitement d'eau potable sont pour la plupart incapables d'éliminer les cyanotoxines et le phosphore.

Un constat alarmant

Marc Gendron
Marc Gendron
Les Coops de l'information
Les usines de traitement d'eau potable seraient inefficaces contre les cyanotoxines des algues bleu-vert et tout aussi perméables au phosphore qu'elles rejetteraient en trop grande quantité dans l'environnement.