La Voix de l’Est
Deux hommes qui se tiennent la main : suffisant pour porter plainte à la police pour certains.
Deux hommes qui se tiennent la main : suffisant pour porter plainte à la police pour certains.

Encore du chemin à faire

Étienne Fortin-Gauthier
La Voix de l'Est
Alors que la semaine de la Fierté, grande célébration de la communauté gaie, bisexuelle et transgenre, bat son plein à Montréal, le quotidien des homosexuels de notre région n'est pas toujours rose. Outre les insultes et le harcèlement dont ils sont parfois victimes, certains d'entre eux sont même dénoncés à la police après s'être simplement... tenu la main en public.