La Voix de l’Est
\"Si ce n'était pas ces plantes qui mangent le phosphore, ça serait les algues bleues, avertit le biologiste Benoît Courteau, qui tient un grappin conçu pour ces plantes. En enlevant toutes ces plantes, vous pouvez être sûr que les algues bleues apparaîtraient.\"
\"Si ce n'était pas ces plantes qui mangent le phosphore, ça serait les algues bleues, avertit le biologiste Benoît Courteau, qui tient un grappin conçu pour ces plantes. En enlevant toutes ces plantes, vous pouvez être sûr que les algues bleues apparaîtraient.\"

La coupe débute aujourd'hui

Michel Laliberté
Michel Laliberté
La Voix de l'Est
Une opération de faucardage débutera aujourd'hui pour libérer le lac Boivin d'une partie des plantes aquatiques submergées qui l'envahissent. Au terme de l'opération d'une dizaine de jours, 80 tonnes de ces plantes auront été retirées du lac. Le problème de prolifération demeurera toutefois entier.