La Voix de l’Est
Les pompiers granbyens ont le droit de dormir à la caserne entre 23h et 6h, mais le problème survient lorsqu'un incendie se produit la nuit. S'ils reviennent à la caserne après 6h, ils n'ont pas le droit de dormir, même s'ils doivent faire un deuxième quart de travail pour un total de 24heures.
Les pompiers granbyens ont le droit de dormir à la caserne entre 23h et 6h, mais le problème survient lorsqu'un incendie se produit la nuit. S'ils reviennent à la caserne après 6h, ils n'ont pas le droit de dormir, même s'ils doivent faire un deuxième quart de travail pour un total de 24heures.

Les pompiers veulent pouvoir faire la sieste

Étienne Fortin-Gauthier
La Voix de l'Est
De nombreux pompiers de Granby en ont assez d'être fatigués au boulot. Appelés régulièrement à travailler pendant 24heures d'affilée, il leur est interdit de dormir le jour, même lorsqu'ils ont combattu un feu toute la nuit. Une règle dénoncée par le syndicat et plusieurs sapeurs.