La Voix de l’Est
Professeur agrégé à la faculté d'éducation de l'Université de Sherbrooke et spécialiste de la santé émotionnelle, Charles-Henri Amherdt estime que le choc des générations en entreprise risque d'être moins brutal qu'on pourrait le croire.
Professeur agrégé à la faculté d'éducation de l'Université de Sherbrooke et spécialiste de la santé émotionnelle, Charles-Henri Amherdt estime que le choc des générations en entreprise risque d'être moins brutal qu'on pourrait le croire.

Le choc des générations

Marc Gendron
Marc Gendron
Les Coops de l'information
Les relations entre employeurs et employés n'ont souvent rien de simple. Pis encore, lorsque le fossé générationnel s'agrandit, la complexité des rapports s'en trouve exacerbée. Les valeurs, habitudes de travail, expériences et mode de vie des baby-boomers (nés entre 1946 et 1965) n'ont souvent rien à voir avec celles des Y (nés entre 1977 et 1987), la génération montante. Le choc des générations est-il à prévoir?