La Voix de l’Est
Yves Saint-Onge, à sa comparution, en compagnie de son avocat Me Thomas Walsh.
Yves Saint-Onge, à sa comparution, en compagnie de son avocat Me Thomas Walsh.

Non criminellement responsable, tranche le juge

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
Victime d'une crise d'épilepsie Yves Saint-Onge n'était pas en mesure «de juger de la nature et de la qualité de ses actes» au moment où il a conduit à 180 km/h sur l'autoroute 610, à Sherbrooke, causant le tragique accident qui a coûté la vie à Mabel Graham en octobre 2007.