La Voix de l’Est
Les bars où se tiennent des tournois de poker où il faut payer une somme quelconque pour jouer pourraient théoriquement tomber sous la définition de maisons de jeux.
Les bars où se tiennent des tournois de poker où il faut payer une somme quelconque pour jouer pourraient théoriquement tomber sous la définition de maisons de jeux.

Une loi désuète sur le jeu

Nancy Beaulieu
Nancy Beaulieu
La Voix de l'Est
Jazzy, sexy, le poker sur table gagne en popularité dans les bars du Québec. À la télévision, les gagnants deviennent des vedettes, et de nombreux artistes en sont adeptes. Le hic, c'est qu'il s'agirait d'un crime dans bon nombre de cas. Un crime pour lequel on peut être emprisonné. Mais un crime pour lequel les autorités n'interviennent pas.