La Voix de l’Est
Les 4,3 millions de dollars que les Élevages B& F Boulay doivent à la Coop St-Damase ont provoqué une crise l'automne dernier à la direction de la coopérative. Selon nos informations, le directeur général de l'époque, Daniel Barré, s'est fait montrer la porte à cause de cette dette.
Les 4,3 millions de dollars que les Élevages B& F Boulay doivent à la Coop St-Damase ont provoqué une crise l'automne dernier à la direction de la coopérative. Selon nos informations, le directeur général de l'époque, Daniel Barré, s'est fait montrer la porte à cause de cette dette.

La Coop de St-Damase a monnayé son appui

Michel Laliberté
Michel Laliberté
La Voix de l'Est
Les dirigeants de la Société coopérative agricole de St-Damase auraient monnayé leur appui à la proposition de règlement des Élevages B& F Boulay. En échange, l'organisme aurait obtenu qu'un des 4,3 millions de dollars que lui devait le producteur de porcs soit transformé en créance garantie.