La Voix de l’Est
D'entrée de jeu, l'économiste Pierre Fortin a rappelé que le taux de décrochage atteignait plus de 40% en 1966 pour les jeunes âgés de 29 ans et moins. En 2010, ce taux ce situe à 12%.
D'entrée de jeu, l'économiste Pierre Fortin a rappelé que le taux de décrochage atteignait plus de 40% en 1966 pour les jeunes âgés de 29 ans et moins. En 2010, ce taux ce situe à 12%.

Une baisse de 30% en 40 ans

Cynthia St-Hilaire
Cynthia St-Hilaire
La Voix de l'Est
Le nombre de jeunes sans diplôme d'études secondaires a chuté de près de 30% depuis 40 ans. «Nous avons grandement réussi avec le système scolaire québécois à réduire le nombre de gens sans diplôme», a insisté l'économiste Pierre Fortin, de passage à Saint-Césaire, hier matin.