La Voix de l’Est
Une soixantaine de familles aimeraient adopter ou accueillir temporairement des enfants haïtiens, indique leur porte-parole Pamela Nickner.
Une soixantaine de familles aimeraient adopter ou accueillir temporairement des enfants haïtiens, indique leur porte-parole Pamela Nickner.

Des Québécois ouvrent leurs portes aux Haïtiens

Chantal Vallée
Chantal Vallée
La Voix de l'Est
Les images des enfants errant dans les rues, laissés à eux-mêmes depuis le séisme en Haïti, brisent le coeur de beaucoup de gens. Une soixantaine de familles de la région et de l'extérieur veulent faire plus qu'envoyer des chèques à des organisations caritatives. Ils veulent adopter un enfant haïtien ou accueillir des jeunes temporairement, le temps que leur pays se relève de la catastrophe.