La Voix de l’Est
Lors de ses participations au Challenger Banque Nationale de Granby, Frédéric Niemeyer a toujours eu un peu l'impression de jouer à la maison. Pas étonnant, donc, que le tennisman à la retraite ait accepté d'emblée la présidence d'honneur du 15e tournoi, qui se déroulera à Granby cet été.
Lors de ses participations au Challenger Banque Nationale de Granby, Frédéric Niemeyer a toujours eu un peu l'impression de jouer à la maison. Pas étonnant, donc, que le tennisman à la retraite ait accepté d'emblée la présidence d'honneur du 15e tournoi, qui se déroulera à Granby cet été.

Le Challenger renvoie la balle à Niemeyer

Marc Gendron
Marc Gendron
Les Coops de l'information
Frédéric Niemeyer a beau être nouvellement retraité, pas question pour lui de rester à ne rien faire. Si les papillons dans le ventre qui précèdent un match de tennis ne lui manquent plus, s'il affirme ne plus avoir soif de compétition, son amour pour son sport est toujours aussi passionné.