La Voix de l’Est
"Il s'est abattu tellement de chevreuils depuis le début de la politique du double abattage qu'il n'en reste presque plus. Depuis deux ans, il y a trop de chasseurs qui ont passé leurs journées dans le bois sans même apercevoir un seul chevreuil", déplore le taxidermiste et président de l'Association des chasseurs et pêcheurs de l'Estrie, Georges Landry.
"Il s'est abattu tellement de chevreuils depuis le début de la politique du double abattage qu'il n'en reste presque plus. Depuis deux ans, il y a trop de chasseurs qui ont passé leurs journées dans le bois sans même apercevoir un seul chevreuil", déplore le taxidermiste et président de l'Association des chasseurs et pêcheurs de l'Estrie, Georges Landry.

Moins de chevreuils abattus

Marc Gendron
Marc Gendron
Les Coops de l'information
Les craintes de Georges Landry étaient bel et bien fondées. Selon les chiffres dévoilés mercredi par le ministère des Ressources naturelles et de la Faune, 2190 cerfs de Virginie de moins ont été abattus par les chasseurs en 2009 dans les zones de chasse de notre région, ce qui représente une diminution de 18% par rapport à l'année précédente.