La Voix de l’Est
À défaut de réduire les taxes foncières, les élus granbyens ont convenu de geler toutes les taxes de services en 2010 pour donner un «répit» aux contribuables, a annoncé hier le maire Richard Goulet.
À défaut de réduire les taxes foncières, les élus granbyens ont convenu de geler toutes les taxes de services en 2010 pour donner un «répit» aux contribuables, a annoncé hier le maire Richard Goulet.

Gel des taxes mais facture plus élevée

Marie-France Létourneau
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est
À défaut de réduire les taxes foncières, les élus granbyens ont convenu de geler toutes les taxes de services en 2010 pour donner un «répit» aux contribuables. Cette mesure allégera un tant soit peu le compte de taxes des résidants, en hausse de 20 % à la suite du dépôt du nouveau rôle d'évaluation.