La Voix de l’Est
Professeur d'économie, Manuel Monte estime que le gouvernement a choisi un bien mauvais moment pour bonifier le salaire minimum.
Professeur d'économie, Manuel Monte estime que le gouvernement a choisi un bien mauvais moment pour bonifier le salaire minimum.

Une mesure qui laisse perplexe

Simon-Olivier Lorange
Simon-Olivier Lorange
La Voix de l'Est
Le gouvernement du Québec a annoncé hier que le salaire minimum gagnerait 50 cents l'heure pour la seconde fois en un an, atteignant désormais 9,50 $. Cette mesure entrera en vigueur le 1er mai. Le salaire des travailleurs à pourboire, lui, sera augmenté à 8,25 $, une bonification de 25 cents.