La Voix de l’Est
Normand Dunn, directeur de SOS Dépannage, a prêté main-forte aux centaines de bénévoles venus participer à la guignolée.
Normand Dunn, directeur de SOS Dépannage, a prêté main-forte aux centaines de bénévoles venus participer à la guignolée.

Plus de bénévoles, moins de dons

Étienne Fortin-Gauthier
La Voix de l'Est
La guignolée de SOS Dépannage, qui se déroulait hier à Granby, n'aura pas permis d'amasser autant de denrées et d'argent qu'espéré. Les citoyens de la région ont offert 53 tonnes de nourriture, soit beaucoup moins que l'an dernier, même si les besoins sont toujours aussi criants. Les organisateurs de l'événement disent qu'il n'est pas trop tard pour combler le déficit de denrées et invitent la population à être généreuse d'ici Noël.