La Voix de l’Est

Pauline Quinlan a encore des idées en tête

Cynthia St-Hilaire
Cynthia St-Hilaire
La Voix de l'Est
À son arrivée à la mairie de Bromont en 1998, la mairesse Pauline Quinlan se rappelle que le climat économique était morose. La fermeture de l'usine Hyundai avait fait mal. Onze ans plus tard, la mairesse sortante considère que la fierté est de retour. D'où son intérêt de vouloir poursuivre son travail.