La Voix de l’Est
«La question d'espace, c'est un faux départ, décrie le président de la FAE, Pierre St-Germain. Ce n'est pas vrai que tous les élèves du privé vont revenir vers le public si le financement est aboli.»
«La question d'espace, c'est un faux départ, décrie le président de la FAE, Pierre St-Germain. Ce n'est pas vrai que tous les élèves du privé vont revenir vers le public si le financement est aboli.»

Québec doit couper les vivres au privé

Cynthia St-Hilaire
Cynthia St-Hilaire
La Voix de l'Est
La Fédération autonome de l'enseignement (FAE) réclame l'abolition du financement des écoles privées par le gouvernement du Québec d'ici cinq ans. «On comprend que ça ne peut pas se faire du jour au lendemain, admet le président de la FAE, Pierre St-Germain. Notre idée, ce n'est pas de jeter à terre le réseau privé.»