La Voix de l’Est
De l'avis du candidat à la direction de l'ADQ, Gilles Taillon, les 18 mois passés dans l'opposition officielle n'ont pas été suffisants pour permettre à sa formation politique de se faire justice.
De l'avis du candidat à la direction de l'ADQ, Gilles Taillon, les 18 mois passés dans l'opposition officielle n'ont pas été suffisants pour permettre à sa formation politique de se faire justice.

Taillon: du changement sans bouleversement

Marc Gendron
Marc Gendron
Les Coops de l'information
Pour enfin mettre un terme au sempiternel débat constitutionnel, Gilles Taillon serait prêt à apposer la signature du Québec au bas de la constitution canadienne.