La Voix de l’Est
Robert Voyer dit avoir déboursé 80 000 $ de ses poches pour envoyer ses porcs à l'abattoir.
Robert Voyer dit avoir déboursé 80 000 $ de ses poches pour envoyer ses porcs à l'abattoir.

«Si ça a de l'allure, je ferme demain matin»

Marie-Ève Lambert
Marie-Ève Lambert
La Voix de l'Est
«Si le montant d'argent que donne le gouvernement a de l'allure, je ferme demain matin. Je vais même démolir tous les bâtiments, je ne me recyclerai pas avec les poulets ou les vaches.»