La Voix de l’Est
Poursuivre l'installation de la haute vitesse à Bromont coûterait 2M $. "Je crois que même les citoyens qui ne sont pas branchés réalisent que c'est un fardeau fiscal important", soutient la mairesse de Bromont, Pauline Quinlan.
Poursuivre l'installation de la haute vitesse à Bromont coûterait 2M $. "Je crois que même les citoyens qui ne sont pas branchés réalisent que c'est un fardeau fiscal important", soutient la mairesse de Bromont, Pauline Quinlan.

La haute vitesse se fait attendre

Cynthia St-Hilaire
Cynthia St-Hilaire
La Voix de l'Est
Internet haute vitesse. Des Bromontois en rêvent. Actuellement, 10 % de la population n'a toujours pas accès à cette technologie. Pour les brancher, la facture s'élève à 2M $ et le conseil municipal juge le scénario trop coûteux.