La Voix de l’Est
Le conseil municipal de Saint-Césaire a déposé un projet de modification du règlement de zonage, lors de la dernière séance publique, qui prévoit l'interdiction d'ériger des kiosques de vente au détail temporaires le long de la route 112. Une annonce qui est loin de faire le bonheur de Marielle Farley, copropriétaire du Potager Mont-Rouge, qui exploite depuis quelques semaines un kiosque de vente de fraises dans le stationnement d'un dépanneur de Saint-Césaire. "C'est inacceptable, dit Mme Farley. On n'est pas contre le Marché public, mais on ne croit pas non plus qu'il réponde vraiment à nos besoins et à ceux des gens."
Le conseil municipal de Saint-Césaire a déposé un projet de modification du règlement de zonage, lors de la dernière séance publique, qui prévoit l'interdiction d'ériger des kiosques de vente au détail temporaires le long de la route 112. Une annonce qui est loin de faire le bonheur de Marielle Farley, copropriétaire du Potager Mont-Rouge, qui exploite depuis quelques semaines un kiosque de vente de fraises dans le stationnement d'un dépanneur de Saint-Césaire. "C'est inacceptable, dit Mme Farley. On n'est pas contre le Marché public, mais on ne croit pas non plus qu'il réponde vraiment à nos besoins et à ceux des gens."

Le conseil veut bannir les kiosques

Marc Gendron
Marc Gendron
Les Coops de l'information
Le conseil municipal de Saint-Césaire a déposé un projet de modification du règlement de zonage, lors de la dernière séance publique, qui prévoit l'interdiction d'ériger des kiosques de vente au détail temporaires le long de la route 112. Selon le libellé de cet amendement, il deviendrait interdit d'installer un étal servant à la vente de produits alimentaires ailleurs que sur le terrain d'une épicerie.