La Voix de l’Est
Le service de médecine nucléaire du CSSS de la Haute-Yamaska a été inauguré hier, dans un contexte de grande inquiétude suscitée par la pénurie appréhendée d'isotopes médicaux. On aperçoit ci-haut la cheffe de service d'imagerie médicale et de médecine nucléaire, Josée Grondin, et le médecin spécialiste Grégoire Blais.
Le service de médecine nucléaire du CSSS de la Haute-Yamaska a été inauguré hier, dans un contexte de grande inquiétude suscitée par la pénurie appréhendée d'isotopes médicaux. On aperçoit ci-haut la cheffe de service d'imagerie médicale et de médecine nucléaire, Josée Grondin, et le médecin spécialiste Grégoire Blais.

Le service inauguré dans un contexte inquiétant

Chantal Vallée
Chantal Vallée
La Voix de l'Est
Le CSSS de la Haute-Yamaska a inauguré hier soir son service de médecine nucléaire, presque un an après avoir accueilli son premier patient, dans une période de grande inquiétude provoquée par la pénurie mondiale appréhendée d'isotopes médicaux.