La Voix de l’Est
«Je me suis rendu compte que j'étais très polyvalent. Pas pour rien que dans ma famille, on m'appelle l'ingénieur non diplômé», lance Jocelyn Gagné.
«Je me suis rendu compte que j'étais très polyvalent. Pas pour rien que dans ma famille, on m'appelle l'ingénieur non diplômé», lance Jocelyn Gagné.

Il se voit sous un nouveau jour

Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est
Pour mesurer l'impact du ralentissement économique, La Voix de l'Est et les autres journaux du groupe Gesca ont recueilli des témoignages dans différentes régions du Québec. Les gens dont nous vous brossons le portrait ont tous perdu leur emploi récemment. La crise ne semble pas faire de discrimination. Qu'importe l'âge ou le métier, personne n'est à l'abri.