La Voix de l’Est
Edmond Ferenczi estime qu'être hospitalisé dans une chambre simple devrait faire partie des droits reconnus par la charte aux patients en soins palliatifs.
Edmond Ferenczi estime qu'être hospitalisé dans une chambre simple devrait faire partie des droits reconnus par la charte aux patients en soins palliatifs.

Pour le droit de mourir en paix

Chantal Vallée
Chantal Vallée
La Voix de l'Est
Edmond Ferenczi a connu la pire des douleurs lorsque son épouse, Johanne Rodrigue, a été emportée par un cancer en juin dernier. Elle avait 50 ans. Quelques semaines avant le décès de l'amour de sa vie, le Granbyen avait eu un autre choc lorsque sa conjointe a été hospitalisée dans une chambre partagée avec un autre mourant à l'hôpital de Granby.