La Voix de l’Est
André Poulin, directeur des services techniques de Fabgroups, pose devant le four où se trouve la torche au plasma. Le procédé permet d'éliminer l'eau contenue dans les boues usées par effet d'évaporation.
André Poulin, directeur des services techniques de Fabgroups, pose devant le four où se trouve la torche au plasma. Le procédé permet d'éliminer l'eau contenue dans les boues usées par effet d'évaporation.

Salaberry-de-Valleyfield a opté pour la torche au plasma

Michel Laliberté
Michel Laliberté
La Voix de l'Est
Le tri-compostage n'est pas la seule façon de traiter les boues usées provenant de l'usine d'épuration des eaux usées de la Ville de Granby. Elles pourraient également être valorisées par un procédé de torche au plasma mis au point par Hydro-Québec. À un coût très compétitif, assurent les promoteurs de cette technologie.