La Voix de l’Est
Vingt et un coaccusés dans le projet Cure — dont le présumé dirigeant Werner Kyling (photo) — demandent au juge qui préside leur procès de se récuser.
Vingt et un coaccusés dans le projet Cure — dont le présumé dirigeant Werner Kyling (photo) — demandent au juge qui préside leur procès de se récuser.

Les accusés veulent récuser le juge

Pascal Faucher
Pascal Faucher
La Voix de l'Est
Le juge de la Cour supérieure Yves Tardif n'a plus l'impartialité requise pour entendre la cause de 21 personnes soupçonnées de faire partie d'un réseau de trafic de marijuana dans la région de Bedford et de St-Armand.