La Voix de l’Est
Le travailleur à l'emploi des Entreprises Dussault avait fait une chute de cette échelle installée dans la pelle d'un tracteur pour accéder au silo.
Le travailleur à l'emploi des Entreprises Dussault avait fait une chute de cette échelle installée dans la pelle d'un tracteur pour accéder au silo.

Le coroner conclut à une mort naturelle

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
La mort du travailleur Claude Langlois, à l'emploi des Entreprises Dussault, n'est pas attribuable à une chute de 23 pieds d'un silo. L'homme a plutôt été victime d'un infarctus, conclut le coroner Jacques Robinson.