La Voix de l’Est
Michel Bouillon a été condamné à purger deux ans moins un jour dans la collectivité. Au cours des 10 premiers mois, il devra être chez lui 24 heures sur 24.
Michel Bouillon a été condamné à purger deux ans moins un jour dans la collectivité. Au cours des 10 premiers mois, il devra être chez lui 24 heures sur 24.

«Je veux voir ma mère de 83 ans»

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
Le chauffard qui roulait sans permis et qui ne s'est pas arrêté après avoir happé mortellement un cycliste à Cowansville, a évité la prison, hier après-midi, au palais de justice de Granby. Aussitôt la sentence prononcée, Michel Bouillon a même «négocié» quelques «allégements» à sa peine.