La Voix de l’Est
Selon Éric Guertin, porte-parole de la patrouille Calme-toi mon coco!, ce sont trop souvent les enfants qui font les frais du comportement violent de leurs parents.
Selon Éric Guertin, porte-parole de la patrouille Calme-toi mon coco!, ce sont trop souvent les enfants qui font les frais du comportement violent de leurs parents.

«La violence verbale dans les gradins, c'est assez»

Marc Gendron
Marc Gendron
Les Coops de l'information
Pendant que les hautes instances de la Ligue nationale de hockey réfléchissent sur la place des bagarres sur la glace, un petit groupe de personnes sillonne les arénas du Québec pour décourager les gens de recourir à la violence. Mais plutôt que d'adresser leur message pacifiste aux jeunes joueurs de hockey, les membres de la patrouille Calme-toi mon coco! visent directement les parents qui suivent des gradins les exploits de leurs petits.