La Voix de l’Est
La comparution d'une vingtaine d'accusés dans le dossier du «cartel de Bedford», hier, a donné lieu à une solide prise de bec entre le juge Yves tardif et le chef présumé de la bande, Werner Kyling (photo).
La comparution d'une vingtaine d'accusés dans le dossier du «cartel de Bedford», hier, a donné lieu à une solide prise de bec entre le juge Yves tardif et le chef présumé de la bande, Werner Kyling (photo).

Le juge rappelle Kyling à l'ordre

Marc Gendron
Marc Gendron
Les Coops de l'information
La comparution d'une vingtaine de coaccusés dans l'affaire du «cartel de Bedford» hier, au palais de justice de Granby, a donné lieu à une solide prise de bec entre le juge de la Cour supérieure du Québec, Yves Tardif et le présumé chef du cartel, Werner Kyling.