La Voix de l’Est
Julie Gravel, que l'on voit avec son conjoint Rémy Allard et leur nouveau-né, n'a pu atteindre l'état d'hypnose souhaité lors de l'accouchement, mais elle dit avoir été suffisamment relaxée pour réduire les douleurs lors des contractions.
Julie Gravel, que l'on voit avec son conjoint Rémy Allard et leur nouveau-né, n'a pu atteindre l'état d'hypnose souhaité lors de l'accouchement, mais elle dit avoir été suffisamment relaxée pour réduire les douleurs lors des contractions.

Naissance sous hypnose

Nancy Beaulieu
Nancy Beaulieu
La Voix de l'Est
Accoucher sans douleur grâce à l'autohypnose, c'est ce qu'a proposé la Dre Nathalie Fiset aux femmes et aux intervenants de la région, lors d'une conférence, mercredi, à Granby. La technique de l'omnipraticienne de Châteauguay a été appliquée à l'Hôpital Brome-Missisquoi-Perkins de Cowansville, notamment, et reçoit l'appui du Collège des médecins, qui croit que cela peut permettre de réduire le recours aux épidurales.