La Voix de l’Est
François Bonnardel: «C'est clair qu'il faut revoir le message.»
François Bonnardel: «C'est clair qu'il faut revoir le message.»

«Sain et positif», dit Bonnardel

Marc Gendron
Marc Gendron
Les Coops de l'information
La grande famille adéquiste s'est réunie samedi à Drummondville pour dresser un bilan de la déconfiture que le parti a subie lors du dernier scrutin provincial. Plutôt que de donner lieu à des séances de tiraillement et d'affrontement, le post-mortem adéquiste s'est avéré un exercice «sain et positif», au dire même de François Bonnardel, député de Shefford et seul adéquiste ayant conservé son siège dans le 450.