La Voix de l’Est
«Les premières journées de froid, les batteries sont plus fortes. Le premier matin, c'est rare que c'est tr's occupé. Mais cette nuit et demain (aujourd'hui), on s'attend à l'être plus», explique le propriétaire de Remorquage Boissonneault Shefford, André Boissonneault.
«Les premières journées de froid, les batteries sont plus fortes. Le premier matin, c'est rare que c'est tr's occupé. Mais cette nuit et demain (aujourd'hui), on s'attend à l'être plus», explique le propriétaire de Remorquage Boissonneault Shefford, André Boissonneault.

Froid de canard et survoltage

Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est
La matinée a bien mal débuté, hier, pour des dizaines de personnes dont la voiture refusait obstinément de se mettre en marche. Si le froid de canard a fait rager les automobilistes, il a tenu occupés les remorqueurs, qui se préparent à encore plus d'action aujourd'hui.