La Voix de l’Est
Le déménagement de l'urgence a exigé le transport d'une vingtaine de patietns sur civière.
Le déménagement de l'urgence a exigé le transport d'une vingtaine de patietns sur civière.

Une opération sans anicroche

Nancy Beaulieu
Nancy Beaulieu
La Voix de l'Est
Branle-bas de combat à l'hôpital Brome-Missisquoi-Perkins, hier. Les services de l'urgence ont été déménagés dans les locaux d'une urgence temporaire, question de permettre à l'autre de se refaire une beauté.