La Voix de l’Est
Gilles Groulx, résidant du 3e rang et ancien maire de Saint-Joachim-de-Shefford, considère que l'emplacement des nouvelles boîtes postales communes dans certains rangs est loin d'être sécuritaire.
Gilles Groulx, résidant du 3e rang et ancien maire de Saint-Joachim-de-Shefford, considère que l'emplacement des nouvelles boîtes postales communes dans certains rangs est loin d'être sécuritaire.

Des résidants de Saint-Joachim inquiets

Marc Gendron
Marc Gendron
Les Coops de l'information
Des résidants de Saint-Joachim-de-Shefford ont eu la mauvaise surprise d'apprendre que dès aujourd'hui, par souci de sécurité pour les facteurs ruraux, leur courrier sera déposé dans des boîtes postales communautaires situées en bordure de leurs rangs de campagne. Le hic, c'est que ces personnes considèrent maintenant que leur propre sécurité est compromise par cette décision de Postes Canada puisque, à leurs yeux, les endroits choisis pour installer ces boîtes postales ne sont pas du tout sécuritaires.