La Voix de l’Est
Amélie Raymond estime que la sécurité de ses enfants, Isaac, 5 ans, Charlotte, 6 ans et Mathilde, 7 ans, a été compromise jeudi, quand l'autobus les a déposés au coin de la rue sans aucune surveillance.
Amélie Raymond estime que la sécurité de ses enfants, Isaac, 5 ans, Charlotte, 6 ans et Mathilde, 7 ans, a été compromise jeudi, quand l'autobus les a déposés au coin de la rue sans aucune surveillance.

Une mère en furie contre Val-des-Cerfs

Marc Gendron
Marc Gendron
Les Coops de l'information
Une mère de famille de Granby est en furie contre la commission scolaire du Val-des-Cerfs et Autobus Granby parce que ses petits bout'choux de cinq, six et sept ans ont été déposés au coin de la rue, sans surveillance, à leur retour de l'école jeudi, plutôt que devant chez eux comme à l'habitude.