La Voix de l’Est

M. Charest, j'ai peur

Isabelle Gaboriault
La Voix de l'Est
Lorsque vous avez déclenché les élections, votre principale raison était que vous vouliez un gouvernement fort pour faire face à la crise monétaire. Si je comprends bien, vous escomptiez cette crise, c'est-à-dire que pour vous, elle ne s'était pas encore produite, mais qu'elle serait bientôt là.