La Voix de l’Est
Le président du comité du patrimoine de Sainte-Sabine, Guy Sévigny, pose près de la plaque en béton où était vissée la cloche datant de 1888. Il ne reste plus que le marteau utilisé pour la faire sonner et son support métallique.
Le président du comité du patrimoine de Sainte-Sabine, Guy Sévigny, pose près de la plaque en béton où était vissée la cloche datant de 1888. Il ne reste plus que le marteau utilisé pour la faire sonner et son support métallique.

Une cloche de 1888 dérobée

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
«Ils ont volé l'héritage de nos ancêtres», dénonce Guy Sévigny, président du comité du patrimoine de Sainte-Sabine. Il y a quelques jours, une imposante cloche fabriquée en 1888 a été dérobée à l'extérieur du Musée-École.