La Voix de l’Est
La nécropsie de Mumba a été longue car le pathologiste a dû redoubler d'attention pour préserver lacarcasse du primate qui, une fois naturalisée, entreprendra une deuxième vie au Musée canadien de la nature à Ottawa en tant que premier gorille mâle à être arrivé au Canada en 1961.
La nécropsie de Mumba a été longue car le pathologiste a dû redoubler d'attention pour préserver lacarcasse du primate qui, une fois naturalisée, entreprendra une deuxième vie au Musée canadien de la nature à Ottawa en tant que premier gorille mâle à être arrivé au Canada en 1961.

Populaire jusque sur la table d'autopsie

Marie-France Létourneau
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est
Ce n'est pas tous les jours qu'un gorille de près de 500 livres se retrouve sur la table d'autopsie de la Faculté de médecine vétérinaire de Saint-Hyacinthe. Et l'événement n'est pas passé inaperçu cette semaine, a affirmé hier le pathologiste vétérinaire, Pierre Hélie.